Nos autorités sont faciles à arnaquer, surtout lorsqu’on touche à leur fibre religieuse. Abdoulaye Daouda Diallo, le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, a ainsi été arnaqué, comme un débutant, par de faux “Mbacké-Mbacké”, raconte “Les Echos”.

Après avoir réussi à avoir le numéro du ministre, les malfaiteurs (une dame du nom de Maïmouna Ndiaye, âgée d’une cinquantaine d’années, son fils Ousmane Sarr et un certain Mame Thierno Ndiaye, considéré comme le cerveau) ont envoyé un Sms au premier policier du Sénégal. “Bonjour M.Le ministre, c’est moi Mame Thierno Mbacké Ibn Serigne Saliou Mbacké Ibn Serigne Abdou Lahat Mbacké. Je suis avec ma tante Sokhna Maï Mbacké Ibn Serigne Saliou Mbacké. Nous voulons que vous nous receviez au plus vite…”, écrivent les malfaiteurs au ministre. Dès qu’il reçoit le message, Abdoulaye Daouda Diallo les appelle et leur accorde une audience. Rendez-vous est pris à la place Washington, dans les locaux même du ministère de l’Intérieur, raconte “Les Echos”.

Arrivés sur les lieux, l’un des malfaiteurs, Ousmane Sarr descend de la voiture et appelle les passants à venir saluer la “fille” de Serigne Saliou Mbacké. L’Opération de charme réussie, ils pouvaient franchir tranquillement le portail du ministère, sans contrôle. L’audience a lieu. Après quelques minutes de discussions, Abdoulaye Daouda Diallo leur remet une enveloppe de 500.000 Fcfa.

Ce n’est que plus tard, envahie par le remord ou la peur, que Maïmouna Ndiaye a décidé d’ébruiter l’affaire, dans l’espoir de se sauver et de sauver son fils. Elle dénonce Mame Thierno Ndiaye, le cerveau, celui qui se faisait passer pour le fils de Serigne Saliou Mbacké Ibn Serigne Abdou Lahat Mbacké. Arrêté par la police, ce dernier passe aux aveux et dénonce, à son tour, la dame et son fils. Les trois ont été placés en garde à vue, déférés au parquet et placés sous mandat de dépôt.

Ils ont été jugés, hier, par le tribunal de grande instance de Dakar, statuant en matière de flagrants délits. Le Procureur a requis 6 mois ferme contre eux. Le juge rendra son verdict le 27 décembre prochain.

 

Auteur: Seneweb

Partagez

Laissez un commentaire