Breaking News

Amadou Ba, Marième Faye Sall : le duo de choc qui a offert Dakar à Macky Sall

C’est connu. La victoire de la coalition présidentielle de Benno bokk yakaar (Bby) sur les listes concurrentes à la Présidentielle du 24 février dernier, ne souffre d’aucun doute à Dakar. Bastion électoral jadis imprenable par le camp du pouvoir depuis 2012 excepté la grisaille des Législatives de 2017, Dakar est finalement, tombé. Toutefois, à cette élection présidentielle selon Colonel Malick Cissé, une dame a joué un rôle prépondérant dans cette victoire.

Car, au-delà du Délégué régional, Amadou Bâ, la première Dame qui a bravé la chaleur, le vent et la poussière et toutes ces intempéries, a apporté sa touche. Elle a sillonné aux côtés d’Amadou Ba, qui apparaît désormais comme le patron de la capitale, les rues et ruelles de Dakar à la quête de voix pour le candidat Macky Sall. Pour Colonel Malick Cissé, c’est le «charisme populiste» de Mme Marieme Faye Sall qui a fait la différence et fait gagner dans la capitale, le Président sortant, Macky Sall.

A l’en croire, Senghor et Wade savaient galvaniser les Sénégalais jusqu’au fond de leur existence. «Ces Présidents étaient très près du pèuple dans leur vécu quotidien et leur humeur même déraisonnée. Ce qui les a, à ce jour, fixé dans le subconscient des Sénégalais», a commenté l’ancien ministre conseiller de Wade.

Toute fois, poursuit-il, au-delà du charisme étatique et des bilans productifs, Diouf et Macky sont restés des adeptes du charisme étatique. Cependant poursuit Colonel Malick Cissé, force est de constater que l’histoire politique du Sénégal a démontré que les sénégalais ne votent pas par «raison» mais tout au contraire, les Sénégalais votent par émotion et surtout par les émotions des dernières semaines. «Le constat a démontré que les tourne:.,s et visites que la Première Dame à effectuer dans les communes quelle a physiquement visitées, ont bien eu les résultats bénéfiques pour le candidat Macky Sall», a-t-il soutenu avant d’affirmer que cette «leçon politique doit conduire pour les prôchaines échéances électorales à une relecture stratégique électorale».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *