mardi 20 août 2019
Fil d'actualité

Paul Kagamé est-t-il le président modèle ?

Le Rwanda commémore ce dimanche le 25ème anniversaire du génocide qui avait ravagé le pays il y a de cela deux décennies. Aujourd’hui ce pays, avec à sa tête Paul Kagamé, a fait des pas de géants et est même assimilé à un miracle économique.

Il y a 25ans jour pour jour que débutait le génocide rwandais. Un drame qui avait provoqué la mort de mort de 800 mille personnes en majorité des Tutsis et un pays au bord du précipice. 25 ans après, ce pays de l’Afrique de l’Est dirigé depuis par Paul Kagamé est cité en exemple sur le continent. D’aucuns même le qualifient de miracle. Sa croissance économique estimée à 7,5% par an fait pâlir de jalousie beaucoup d’Etats du continent. Son indice de corruption est également relativement bas, car il se classe quatrième sur le continent selon Transparency International. Le pays fait également des pas de géant en matière de scolarisation avec un taux de 98%. Le Rwanda se rêve aussi en géant technologique avec l’érection d’un maxi-pôle technologique dénommé « Innovation city ». Il devra abriter le premier centre de recherche en informatique quantique du continent, un incubateur de start-up, une antenne de l’université américaine Carnegie Mellon et des entreprises technologiques. L’Innovation city devra également créer annuellement 50000 emplois. Une politique fidèle à la ligne du président. « Je ne peux pas être Mark Zuckerberg (Fondateur de Facebook), mais je vais essayer d’accompagner les autres à devenir des Mark Zuckerberg » avait-il soutenu lors du Forum Next Einstein à Kigali en mars 2018. Souvent taxé de dictateur Paul Kagamé réussit tout de même à faire des résultats dans un pays qui était au bord du chaos il y a deux décennies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *